Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Au fil du Maitron > Tome 6 (Gh-Je) > HAAS Georgette [née WOH Clémence, Georgette, Marguerite]

HAAS Georgette [née WOH Clémence, Georgette, Marguerite]

Née le 18 mars 1925 à Hannonville-le-Passage devenue Hannonville-Suzémont (Meurthe-et-Moselle), morte le 1er novembre 1979 à Créteil (Val-de-Marne) ; professeur ; résistante ; militante syndicaliste ; militante communiste en région parisienne.

Fille de Fernand Woh*, instituteur, militant syndicaliste et mutuelliste en Meurthe-et-Moselle, Georgette Woh reçut les premiers sacrements catholiques. Élève du collège de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle), titulaire du baccalauréat, elle commença ses études supérieures à la Faculté des Lettres de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) où l’Université de Strasbourg était repliée. Militante du Front uni de la jeunesse patriotique (FUJP), elle était en 1944 la responsable de l’organisation en Auvergne. Elle représentait le FUJP au Comité départemental de libération du Puy-de-Dôme.

Après la Libération, elle termina ses études d’histoire et de géographie à la Sorbonne, obtint le baccalauréat en droit et participa aux activités des étudiants communistes de la cellule d’Histoire de la Sorbonne. Elle fit partie du groupe de travail des étudiants communistes qui préparaient l’agrégation d’histoire, de 1950 à 1952.

Elle épousa civilement en juillet 1948 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) Jean Haas, ingénieur des travaux ruraux au ministère de l’Agriculture, militant communiste. Le couple eut deux garçons, habita rue Daguerre (XIVe arr.) avant de venir habiter Sceaux (Seine, Hauts-de-Seine).

Après avoir enseigné en province, notamment à Saint-Quentin (Aisne), Georgette Haas fut nommée professeur certifié d’histoire et géographie au lycée Lakanal à Sceaux en 1961. Militante du Syndicat national de l’enseignement secondaire (SNES), elle devint en 1963 la secrétaire de la section syndicale (S1) du lycée. Elle entra à la commission administrative de la section académique (S3) de Paris en 1970.

Militante dans la fédération communiste Seine-Sud, Georgette Haas suivit les cours de l’école centrale du PCF d’un mois en 1955. Elle faisait partie, par la suite, de la cellule du lycée Lakanal et du comité de la section communiste de Sceaux. Elle fut candidate aux élections municipales de Sceaux en 1965 et en 1971.

SOURCES : Arch. Nat., F1c 3240. — Presse syndicale. — Renseignements fournis par Jean Haas. — Sources orales. — Notes de Claude Mesliand.

Jacques Girault