Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Annuaire des auteurs > Mignon Jean-Marie

Mignon Jean-Marie

Conseiller technique et pédagogique supérieur (jeunesse-éducation populaire-vie associative) ; maître de conférences associé - Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Ile-de-France ; IUT Carrières sociales-université de Paris 13, site de Bobigny.

Recherches actuelles
- Essai sur la Palestine : Cerfs volants blancs, Paris, Europia, 2009, 71 p.

Parcours de recherche
- Doctorat en « Histoire contemporaine ». 1998. Institut d’histoire - université Michel-de-Montaigne - Bordeaux III.
Titre : La Lente naissance d’une profession : les animateurs, de 1944 à 1988.

- Doctorat de troisième cycle en « Études urbaines ». 1977. Institut de géographie - université de Panthéon-Sorbonne - Paris I.
Titre : Structure des activités et rôle de deux villes moyennes algériennes : Tlemcen et Saïda.

- Diplôme de troisième cycle de l’Institut d’étude du développement économique et social (IEDES), option « Analyse régionale et aménagement de l’espace ». Juillet 1972, IEDES - université de Panthéon-Sorbonne - Paris I.
Titre : Contribution aux méthodes d’analyse régionale. Le cas de Saïda (Algérie).

Bibliographie

Ouvrages 2007 : Une éducation populaire française, Paris, La Découverte, 260 p.

2005 : Le métier d’animateur, Paris, La Découverte, 2e édition, 175 p.

2005 : en collaboration avec Geneviève Poujol, Le Guide de l’animateur socioculturel, Paris, Dunod, 3e édition (traduit en japonais), 306 p.

1984 : Afrique : Jeunesses uniques, jeunesses encadrées. Paris, L’Harmattan, 260 p.

Ouvrages collectifs « Geneviève Poujol, une vie » et « Images mêlées des vertus de la Volkswagen et de quelques autres lieux comme vecteurs de l’éducation populaire », in : Un engagement à l’épreuve de la théorie. Itinéraires et travaux de Geneviève Poujol, sous la direction de Francis Lebon et alia, Marly-le-Roi - Paris, L’Harmattan-INJEP, collection Débats/Jeunesse, 2008, p. 17-45 et 51-59.

« Quand les salariés d’associations de tourisme social, de loisirs et d’animation socioculturelle se syndiquèrent à la CFDT – février 1964-décembre 1968 », in : Syndicats et association : concurrence ou complémentarité ?, sous la direction de Danielle Tartakowsky et Françoise Tétard, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006, p. 181-189.

« L’animation avant les animateurs », in : Vers les métiers de l’animation et du sport : la transition professionnelle, sous la direction de Jean-Pierre Augustin, ONMAS-Documentation française, 2006, p. 35-45.

« Terres de mission. La géographie du Saint-Siège en Afrique noire francophone », in : Géographies des décolonisations XVe-XXe siècles, sous la direction de Michel Bruneau et Daniel Dory. Préface d’Olivier Dollfus, Paris, L’Harmattan, 1994, p. 369-382.

« Les titulaires du DEFA et leur emploi en Ile-de-France », in : Dire son métier. Les écrits des animateurs, sous la direction d’Olivier Douard. INJEP – L’Harmattan. 2003, p. 113-124.

« Les syndicats d’animateurs à la fin des années soixante », in : Éducation populaire : le tournant des années soixante-dix, sous la direction de Geneviève Poujol, Paris, L’Harmattan, collection Débats jeunesse, 2000, p. 113 128.

« Conflits et négociations entre les étudiants et les autorités en Afrique francophone subsaharienne », in : État et société dans le Tiers Monde. De la modernisation à la démocratisation ? Études réunies et présentées par Maxime Haubert, Christiane Frelin, François Leimdorfer et allia, Paris, Publications de la Sorbonne, série Homme et société - 19, 1992, p. 213-220.

« Les mouvements de jeunesse en Afrique de l’Ouest francophone, de 1958 aux années 1970-1975 » in : Le mouvement associatif des jeunes en Afrique noire francophone au XXe siècle, sous la direction d’Hélène d’Almeida-Topor et d’Odile Goerg, Paris, L’Harmattan, Groupe Afrique noire, UA 363, Paris VII/CNRS, Cahier n° 12, 1989, p. 107-128.

Éducation en Afrique : alternatives, sous direction de Jean-Marie Mignon et Yvonne Mignot-Lefebvre, Toulouse, Privat, collection Sciences de l’homme, 1980, 174 p.

Articles
« Popular education in France », LLinE, Lifelong learning in Europe, Helsinki, Finland, vol. XIII, issue 2/2008, p. 103-110.

« Éducation populaire et sécurité de l’emploi. Vers la création du corps des conseillers d’éducation populaire et de jeunesse (mai 1981-mars 1983) », Cahiers d’histoire, revue des ministères chargés de la jeunesse et des sports, INJEP, n° 2, novembre 2004, p. 133-146.

« Les syndicats d’animateurs à la fin des années soixante » in Geneviève Poujol (dir.), Éducation populaire : le tournant des années soixante-dix, Paris, L’Harmattan, coll. « Débats jeunesse », 2000, p. 113-128.

Rédaction de biographies pour le Dictionnaire biographique des militants, sous la direction de G. Poujol et de M. Rohmer, Paris, L’Harmattan, 1996, 412 p.

« Le discours et les actes » in Politique et enfance. La Lettre du GRAPE, Erès, n° 11, mars 1993, p. 9-15.

« Les mouvements de jeunesse en Afrique de l’Ouest francophone, de 1958 aux années 1970-1975 » in Hélène d’Almeida-Topor et Odile Goerg (dir.), Le mouvement associatif des jeunes en Afrique noire francophone au XXe siècle, Paris, L’Harmattan, Groupe Afrique noire, UA 363, Paris VII/CNRS, Cahier n° 12, 1989, p. 107-128.

Les associations sportives au Sénégal, Travaux et documents, Centre d’étude d’Afrique noire. Institut d’études politiques (CEAN-IEP), université de Bordeaux I. 1987, 17 p.

« Ici et là-bas. Les organisations non gouvernementales. 1960-1987 ». Les Cahiers de l’animation, n° 61-62, octobre 1987, p. 223-239.

« Le destin de la loi de 1901 sur les associations en AOF », Les Cahiers de l’animation, 1986, I, n° 55, p. 21-38.

« Contrôle social et gestion urbaine à Dakar », Revue Tiers Monde, tome XXVIII, n° 105, janvier-mars 1986, p. 151-161.

« Centres culturels et Maisons des jeunes et de la culture en Afrique noire francophone : 35 ans d’équipements socioculturels (1949-1984) », Le Mois en Afrique, décembre 1984 - janvier 1985, p. 145-160.

Comptes rendus
Christian Bonrepaux, « Jean-Marie Mignon, l’engagement populaire », Le Monde de l’éducation, mars 2007, n° 356, p. 66-67.