Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Annuaire des auteurs > Mencherini Robert

Mencherini Robert

Professeur des universités en histoire contemporaine (à la retraite)

Chercheur associé à l’UMR TELEMME (Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme), Aix-en-Provence

Contact : robert . mencherini AT wanadoo . fr

Thèmes de recherche
- Histoire du monde et du mouvement ouvriers.
- Les années 1940 : la France sous le régime de Vichy, la Résistance, la Libération et la Reconstruction / Les débuts de la Guerre froide.
- Histoire politique, sociale et culturelle de Marseille, des Bouches-du-Rhône et de la Provence contemporaine.

Recherches actuelles
- Marseille et les Bouches-du-Rhône sous Vichy.
- Résistance et Occupation en Provence.
- Mouvement ouvrier en Provence.

Parcours de recherche
1978 : Membre du centre d’études de la pensée politique et sociale contemporaine (Université de Provence), dirigé par Émile Temime, puis du Centre d’Études historiques de la Méditerranée contemporaine, dirigé par Gérard Chastagnaret.
Participation aux programmes de recherche :
- Histoire économique, « L’entreprise dans le monde méditerranéen ».
- Histoire sociale, « Les vecteurs de pouvoir dans les sociétés urbaines méditerranéennes ».
- « Cultures, sociétés, échanges en Méditerranée septentrionale ».

1981-1998 : Correspondant pour les Bouches-du-Rhône de l’Institut d’Histoire du Temps présent (IHTP-CNRS).
Participation aux programmes de recherche :
- Les entreprises françaises pendant la Seconde Guerre mondiale (colloque 1986) ;
- Les pouvoirs à la Libération (colloque 1989) ;
- Le temps des restrictions (publication en 1996) ;
- Les pouvoirs locaux en France, 1935-1953, colloque à Paris, 12-13 juin 1996.
1984 : thèse de 3e cycle, L’union départementale CGT des Bouches-du-Rhône, de la Libération à la scission syndicale, 1944-1948, sous la direction d’Émile Temime, Aix, Université de Provence, présidente du jury, Madeleine Rébérioux.
1993-2000 : Maître de conférences en Histoire contemporaine, Université d’Avignon.
1994 : Membre de l’UMR TELEMME (CNRS-Université de Provence).
1993-1995 : Participation aux colloques internationaux « La Résistance et les Français », communications aux colloques de Toulouse (16-18 décembre 1993), Bruxelles (23-25 novembre 1994), Cachan (16-18 novembre 1995).

1995 : Habilitation à diriger des recherches : Forces sociales, pouvoirs et société, à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône, à la Libération et pendant la Deuxième Guerre mondiale. Approche d’une spécificité méditerranéenne, Aix, Université de Provence, président du jury, Maurice Agulhon.
1997 : Organisation, avec JM. Guillon du colloque international, « La Résistance et les Européens du Sud », Aix-en-Provence, 20 au 22 mars 1997 (IHTP-CNRS, Université de Provence, UMR TELEMME, Université d’Avignon).

1999 : Organisation, avec J. Domenichino et JM. Guillon du colloque international : « Dockers, de la Méditerranée à la Mer du Nord, des quais et des hommes dans l’Histoire », colloque international, Marseille-Aix-en-Provence, 11-13 mars 1999, UMR TELEMME, CNRS-Université de Provence.

2000-2006 : Professeur des Universités en histoire contemporaine, IUFM d’Aix-Marseille.

Depuis 1999, président de l’association PROMEMO (Provence Mémoire Monde ouvrier) et directeur de publication du Bulletin de Promemo.

Bibliographie

Ouvrages et direction d’ouvrages
Résistance et Occupation. Midi rouge, Ombres et lumières. Histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône, 1930–1950, tome 3, Paris, Syllepse, à paraître en 2010, 600 p. environ.
2009 : Vichy en Provence. Midi rouge, Ombres et lumières. Histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône, 1930–1950, tome 2, Paris, Syllepse, 660 p.
2007 : Direction, Provence-Auschwitz. De l’internement des étrangers à la déportation des juifs, 1939-1944, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 320 p.
2004 : Midi rouge, Ombres et lumières. Histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône, 1930-1950, tome 1, Les années de crise, 1930-1940, Paris, Syllepse, 231 p.
2001 : avec J. Domenichino, Cheminots en Provence, Des voix de la mémoire aux voies de l’avenir, 1831-2001, Paris, La Vie du Rail, 247 p.
1999 : avec J. Domenichino et JM. Guillon, Dockers, de la Méditerranée à la Mer du Nord, des quais et des hommes dans l’Histoire, Aix-en-Provence, Édisud, 238 p.
1999 : avec JM. Guillon, La Résistance et les Européens du Sud, Paris, L’Harmattan, 401 p.
1998 : Guerre froide, grèves rouges. Parti communiste, stalinisme et mouvements sociaux en France, 1947-1948, Paris, Syllepse, 307 p.
1994 : “Voilà Marseille", un film, une ville, dans les années de la Libération, Aix-en-Provence, Cité du Livre.
1994 : La Libération et les entreprises sous gestion ouvrière, Marseille, 1944-1948, Paris, L’Harmattan, 220 p.

Sélection de participations à des ouvrages collectifs
- Notices de dictionnaires :
Notices pour Marseillaises. Vingt-six siècles d’Histoire, sous la direction de Renée Dray-Bensousan et al., Édisud, Aix-en-Provence, 1999.
Notices pour le Dictionnaire historique de la Résistance, sous la direction de François Marcot, avec la collaboration de Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé, Robert Laffont,, coll. « Bouquins », Paris, 2006.
« Seconde Guerre mondiale en Provence », Berthier Grégory (dir.), Dictionnaire de la Provence et de la Côte d’Azur, Paris, Larousse, 2002, p. 736-739.

- Contributions
participation à C. Andrieu, L. Le Van, A. Prost, Les nationalisations de la Libération, de l’utopie au compromis, Paris, Presses de la FNSP, 1987.
« La propagande dans les Bouches-du-Rhône », JP Azema, F. Bédarida, Vichy et les Français, Paris, Fayard, 1992, p. 203-208.
« Marseille, janvier-février 1943. Le temps des rafles : la logique de la collaboration d’Etat » (en collaboration avec C. Oppetit), C. Oppetit (dir.), Marseille, Vichy et les nazis, Le temps des rafles et la déportation des juifs, Marseille, Amicale des déportés d’Auschwitz et des camps de Haute-Silésie, 1993, p. 21-45.
Conclusion, en collaboration avec R. Frank et JM Flonneau, des actes du colloque sur « La vie des entreprises sous l’occupation » (A. Beltran, R. Frank, H. Rousso (dir), La vie des entreprises sous l’occupation, Paris, Belin, 1994, p. 371- 395), et article dans le même ouvrage (en collaboration avec C. Oppetit), sur « l’industrie marseillaise », p. 353-369.
« Naissance de la Résistance à Marseille », JM Guillon, P. Laborie (dir.), Mémoire et histoire : la Résistance, Toulouse, Privat, 1995, p. 137-147.
« La ville comme élément de la stratégie », L. Douzou, R. Frank, D. Peschanski, D. Veillon, La Résistance et les Français : Villes, centres et logiques de décision, IHTP - CNRS, 1995, p. 229-240.
« Des comités de gestion aux comités d’entreprise : ruptures et continuités », G. Mouradian (dir), L’enfance des comités d’entreprise, Archives nationales, Roubaix, Centre des archives du monde du travail, 1997, p. 157-165.
« L’industrie des corps gras à Marseille et le choc de la Deuxième guerre mondiale », G. Chastagnaret, P. Mioche (dir), Histoire industrielle de la Provence, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1998, p. 75-85.
« Marseille de la défaite au début de l’activité de Varian Fry. Installation du régime de Vichy à Marseille », et « Les réfugiés » (en collaboration avec J.Granjonc), Varian Fry. Mission américaine de sauvetage des intellectuels anti-nazis. Marseille 1940-1942, Arles, Actes Sud, 1999, p. 7-17.
« Marseille, 1940-1941, capitale de la Résistance ? », actes du colloque, JM. Guillon (dir.), Varian Fry et le comité américain de Secours (1940-1941), Marseille, 19-20 mars 1999, Arles, Actes-Sud, 2000.
« Les changements de rapports de force politique », Gilles Le Béguec, Denis Peschanski (dir.), Les élites locales dans la tourmente. Du Front populaire aux années cinquante, Paris, CNRS Éditions, 2000, p. 33-46 et « Les Bouches-du-Rhône », idem, p. 239-242.
« Parti socialiste et syndicalisme à Marseille de la Libération au début des années 1950 », Jacques Girault (dir.), L’implantation du socialisme en France au XXe siècle. Partis, réseaux, mobilisation, Paris, Publications de la Sorbonne, 2001, 369 p., p. 227-236.
« Exode et exil, survie et engagement : itinéraires de réfugiés artistes et intellectuels à Marseille (1940-1942) », Max Lagarrigue, 1940. La France du repli. L’Europe de la défaite, Toulouse, Privat, 2001, p. 133-141.
« Marseille à l’heure du provisoire et de la centralisation régionalisée, 1938-1947 », Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, face au(x) pouvoir(s), Actes du colloque des 4 et 5 février 2000, Marseille, 2002, 155 p., p. 124-132.
« Le Parti communiste français dans les grèves de novembre-décembre 1947 », Jacques Girault (dir.), Des communistes en France (années 1920-années 1960), actes du séminaire du DEA commun aux universités de Paris VIII, Paris XII, Paris XIII, “ Histoire et connaissance des civilisations ”, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 195-204.
« Sur l’évolution de quelques secteurs “traditionnels” de l’industrie marseillaise pendant la Seconde Guerre mondiale », Hervé Joly (dir.) L’économie de la zone non occupée (1940-1942) (Actes de la table-ronde « Les entreprises françaises sous l’Occupation, 13-14 octobre 2005, ENS Lyon), Éditions du comité des travaux historiques et scientifiques, Paris, 2007, p. 229-250.
« Le socialisme marseillais des années 1920 aux années 1950 », Christian Bougeard (dir.), Un siècle de socialismes en Bretagne, de la SFIO au PS (1905-2005) (Actes du colloque international de Brest, 8-10 décembre 2005), Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2008, p. 153-166.
« Le Front populaire dans les Bouches-du-Rhône : la droite en réaction », Gilles Morin, Gilles Richard, Les deux France du Front populaire, (Actes du colloque, Front populaire, Chocs et contre-chocs, 1934-1940, Paris 4-6 décembre 2006, ENS, Rue d’Ulm), Paris, L’Harmattan, coll. « Des points et des roses », p. 281-289.
« Les présidents du conseil général des Bouches-du-Rhône du milieu des années 1930 à 1957 », Bruno Benoît, Gilles Vergnon (dir.), Laurent Bonnevay, le centrisme, les départements et la politique, Lyon, Ed. Stéphane Bachès, 2009, p. 183-193, Actes du colloque de Lyon, IEP et Lahra, 15-16 novembre 2008, Hôtel du département du Rhône.

Sélection d’articles
“Marseille, 1944-1948, un enjeu de pouvoir à la Libération, les entreprises réquisitionnées sous ‘gestion ouvrière’”, Toulouse, Annales du Midi, tome 104, n°199-200, juillet-décembre 1992, p. 429-440.
“Simone Weil dans les archives judiciaires d’Aix-en-Provence“, documents présentés par Robert Mencherini, et “Simone Weil à Marseille et la ‘demande pour être admise en Angleterre’ ”, Cahiers Simone Weil, tome XVII, n°4, décembre 1994, p. 327 - 362.
“Les voies de la Résistance : de la ville refuge à la cité populaire en grève. Été 1940-printemps 1944 à Marseille”, Revue Marseille, n°172, mars 1995, p. 4-9.
“Septembre 1944-septembre 1945, une année décisive de transition”, Revue Marseille, n°172, mars 1995, p. 38-41.
"La Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône de 1944 à 1948", Recherche socialiste, n°4, septembre 1998, p. 13-23.
“ Autour de Simone Weil : itinéraires intellectuels à Marseille, entre défaite et résistance ”, Contemporary french civilization, vol. XXII, n° spécial 2, Montana State university, été 1999, p. 265-285.
“ Portrait : Raymond Aubrac, Commissaire régional de la République à Marseille, août 1944- janvier 1945 ”, Marseille, n° 207, décembre 2004, p. 98-99.

Articles dans le Bulletin de Promemo, Aix-en-Provence
« Quelques réflexions autour des “ Réquisitions de Marseille (mesure provisoire)” », Bulletin de Promemo, n°3, 2005, p. 7-12.
« Autour de la création de la fédération SFIO des Bouches-du-Rhône en 1905 », Bulletin de Promemo, n°4, janvier 2006, p. 18-23.
« Le Front populaire à l’échelle des Bouches-du-Rhône », Bulletin de Promemo, n°5, novembre 2006, p. 9-11.
« Quelques aperçus sur le syndicalisme chrétien en Provence, de sa naissance aux années 1930 », Bulletin de Promemo, n°5, novembre 2006, p. 46-52.
« Les grèves de novembre-décembre 1947 », Bulletin de Promemo, n°6, mai 2007, p. 3-8.
« La Bourse du Travail d’Arles, de la charité à la solidarité ouvrière », Bulletin de Promemo, n°7, décembre 2007-janvier 2008, p. 15-16.
« Mai-juin 1968 à Marseille et dans la région : la grève (de la recherche historique) est-elle finie ? », Bulletin de Promemo, n°8, octobre 2008, p. 3-6.

Sélection de Films
Conseiller historique et participation au film Cheminots, 80 min., réalisation Luc Joulé, Sébastien Jousse, Production Copsy, 2009.
Participation au film L’Opération « Sultan », 52 minutes, réalisation Jean-Pierre Carlon, 2005.
Conseiller historique et participation au film Les réquisitions de Marseille (Mesure provisoire), 52 minutes, réalisation Luc Joulé, Sébastien Jousse, Productions de l’Oeil Sauvage, Paris, participation F3/ CNRS, 2004.

Annonce de parution - 63.4 ko

Midi rouge, ombres et lumières, Vichy en Provence (1940-1942)