Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Actualités > Livres et revues > Culture et médias sous l’Occupation. Des entreprises dans la France de Vichy

Culture et médias sous l’Occupation. Des entreprises dans la France de Vichy

sous la direction de Agnès Callu, Patrick Eveno et Hervé Joly

Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2009, 400 p., 32 €.

Culture et médias sous l'Occupation. Des entreprises dans la France de Vichy Cet ouvrage mesure, dans le contexte particulier de la France de Vichy, avec quelques éclairages comparatifs sur d’autres pays européens, la réalité du concept « entreprise » dans deux secteurs volontairement placés côte à côte : la culture et les médias, tous deux vecteurs d’idées et d’informations auprès de l’opinion publique. En choisissant une approche multiple des domaines (livre, cinéma, musique, spectacles ou arts plastiques) ainsi que l’analyse croisée d’organisations et d’itinéraires biographiques, l’étude de la circulation économique d’objets culturels ou encore l’examen des dispositifs de contrôle français et allemands, ce volume se propose de donner un panorama aussi large que possible, de l’avant-guerre aux années 1950. Sont particulièrement soulignées les difficultés d’un positionnement stratégique, les adaptations nécessaires, variables d’une structure à l’autre, ou encore l’émergence de phénomènes sociaux dans un contexte politique, intellectuel et socio-économique choisi par le gouvernement de Vichy et les autorités d’occupation.

Sommaire
- Introduction : Agnès CALLU et Patrick EVENO

- I. Marchés

  • Patrick EVENO, Entreprises et marché de la presse sous l’Occupation
  • Olaf SIMONS, Bertelsmann sous le Troisième Reich
  • Florian TRIEBEL, Les Éditions Eugen Diederichs de 1933 à 1945. Une maison d’édition dans l’Allemagne nazie
  • Jeroen EUWE, Le marché de l’art aux Pays-Bas de 1940 à 1945
  • Gérard REGNIER, Le marché du disque de jazz sous l’Occupation

- II. Entreprises

  • Bruno DUBOT, La Librairie Larousse pendant la Seconde Guerre mondiale, le temps d’un blé noir ?
  • Marie-Cécile BOUJU, L’Imprimerie Georges Lang, 1940-1947
  • Claire MAINGON, La Galerie Charpentier, à Paris, en 1942 : un effort de propagande nationale au service de l’opportunisme individuel
  • Stéphanie SALMON, Le groupe Pathé pendant l’Occupation : dépendance, indépendance et renaissance
  • Aurianne COX, Le journal Signal. Presse illustrée et propagande allemande en France

- III. Culture et économie

  • Agnès CALLU, Les music-halls et cabarets ou les petites entreprises du « Gai Paris » sous l’Occupation
  • Myriam CHERMETTE, La photographie dans les quotidiens « repliés » : une progressive asphyxie
  • Françoise TALIANO-DES GARETS, Presse, culture et propagande à Bordeaux sous l’Occupation
  • Yannick SIMON, La SACEM et les enjeux de la gestion du droit d’auteur
  • Agnès CALLU, Caroline CHAINEAUD et Hervé JOLY, Le Comité d’organisation de l’industrie cinématographique

- IV. Contrôles

  • Côme FABRE, L’« aryanisation » des galeries juives parisiennes : le cas de la société Wildenstein & Cie
  • Muriel FAVRE, Les ondes aux ordres de Goebbels. La Reichs-Rundfunk-Gesellschaft sous le IIIe Reich
  • Karine LE BAIL, Radio-Paris ou Radio-Vichy ? Le milieu artistique français face au nouveau marché des ondes
  • Dominique PINSOLLE, L’entreprise Le Matin sous l’Occupation
  • Yves GUILLAUMA, Séquestre des journaux interdits et presse de la Libération. L’exemple du Granvillais

- Conclusions : Jean-Pierre RIOUX

Les auteurs
- Agnès Callu est conservateur du Patrimoine, chercheur associé au sein de l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP) et à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), chargé de cours à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV).
- Patrick Eveno est professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et chercheur au sein de l’équipe Institutions et dynamiques historiques de l’économie (IDHE).
- Hervé Joly, chargé de recherche CNRS au sein du Laboratoire de recherches historiques Rhône-Alpes (LARHRA) à Lyon, est directeur du groupement de recherche (GDR) du CNRS « Les entreprises françaises sous l’Occupation ».

Voir en ligne : Les éditions du Cths

Post-scriptum : Information transmise par Agnès Callu.