Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Histoire sociale > Bibliographies > Bibliographie sur l’histoire de La Réunion

Bibliographie sur l’histoire de La Réunion

Liste de livres présentant l’histoire de La Réunion.

Combat des Réunionnais pour la liberté

Rousse Eugène, Combat des Réunionnais pour la liberté, Saint-Denis de La Réunion, Éditions CNH, 1993.

- La Réunion à la veille et pendant la seconde guerre mondiale
- Un page de l’histoire du Port
- Cinq hommes dans la tourmente

Combat des Réunionnais pour la liberté II

Rousse Eugène, Combat des Réunionnais pour la liberté II, Saint-Denis de La Réunion, Éditions CNH, 1994.

- Le guet-apens du Champs-Borne
- Le scandale électoral du 17 novembre 1957
- Les élections cantonales du 20 avril 1958 : cinq hommes dans la tourmente
- 21 mars 1971 : la Reconquête de la Mairie du Port

Combat des Réunionnais pour la liberté III

Rousse Eugène, Combat des Réunionnais pour la liberté III, Saint-Denis de La Réunion, Éditions CNH, 1994.

- Le bilan des 25 années de Michel Debré à la Réunion dans le domaine des libertés
- La naissance du Parti communiste réunionnais

Tableau du Syndicalisme à la Réunion de 1912 à 1968

Prosper Eve, Tableau du Syndicalisme à la Réunion de 1912 à 1968, Éditions CNH, 1991.

Eve Prosper a condensé les résultats de ses travaux de thèse sur le syndicalisme à La Réunion.
L’ouvrage s’articule en deux volets. Le premier est la description fouillée du contexte socio-culturel de l’émergence des luttes syndicales ou plutôt des freins qui ont présidé à la difficile naissance des syndicats avec l’impact de l’esclavage et de l’engagisme, le poids des croyances et des pratiques magicoreligieuses, les contraintes économiques, le rôle du paternalisme patronal et de la solidarité populaire et enfin l’état sanitaire et scolaire de la population.
La seconde partie présente l’évolution du fait syndical. À un traitement minutieux et exhaustif de la chronologie, il a été préféré la révélation d’une trame temporelle avec ses temps forts, ses événements symboliques, ses moments de latence, de maturation ou de recul et ses ruptures significatives.

Eve Prosper est maître de conférence en histoire à l’Université de La Réunion.

Chronologie de La Réunion

Edmond Maestri, Danielle Nomdedeu-Maestri, Chronologie de La Réunion. De la départementalisation à la loi d’orientation, SEDES/VUEF, 2001.

La conjonction d’événements volcaniques et climatiques violents, d’un territoire contrasté, de l’importance stratégique de la zone maritime, de la forte pression démographique et de la diversité des populations contribue à la richesse de l’histoire réunionnaise.
Depuis la rupture fondatrice de 1946, ce DOM a évolué du relatif isolement insulaire à l’ultra-périphéricité européenne ; cela pose la question de l’identité de ce département du Nord dans l’hémisphère Sud.
L’ouvrage explore quatre périodes :
- 1946-1956 : des espoirs fous et des constats accablants ;
- 1956-1963 : les turbulences de la décolonisation ;
- décennies 60 et 70 : la bipolarisation politique ;
- depuis 1981 : la décentralisation.
L’historien du « temps court » sait que la proximité des faits déforme car les rumeurs, les polémiques et les bons mots sont encore à l’esprit de chacun. L’enjeu de cet outil chronologique est d’organiser la multiplicité des sources : archives publiques, statistiques parfois discordantes et travaux de recherche encore inédits, en une toile événementielle intelligible et contextualisée.
Cette Chronologie se lit comme un récit historique en construction, ou se consulte grâce à deux index, géographique et nominatif.

Edmond Maestri est responsable de la chaire UNESCO « Relations et apprentissages interculturels », directeur du CRESOI, vice-président à l’Université de La Réunion et professeur d’histoire contemporaine.

Danielle Nomdedeu-Maestri est historienne documentaliste au collège des Deux Canons de Sainte-Clotilde à La Réunion.

La vie politique à La Réunion 1942-1963

Yvan Combeau, La vie politique à La Réunion 1942-1963, SEDES/VUEF, 2001.

La vie politique de l’île-département est riche et originale.
Dans une histoire des temps présents où le politique occupe une place si déterminante, les années 1942-1963 sont encore bien proches. La mémoire d’une large partie de la population réunionnaise garde le souvenir de ces années d’une intense vie politique : des acteurs de la départementalisation de 1946, des rassemblements gaullistes et communistes des années cinquante, des campagnes électorales mélange de violences et de fraude…
La période étudiée part des lendemains de la Seconde Guerre mondiale et court jusqu’aux années 1958-1963 qui marquent un tournant déterminant dans la vie politique du département avec l’affirmation du gaullisme en la personne de Michel Debré.
L’ouvrage, synthèse de l’état de la recherche sur ces années de la vie politique réunionnaise, étudie les temps d’une histoire rythmée par de multiples consultations électorales, la création des formations politiques et les débats sur le statut et le devenir de l’île. Les nombreux documents originaux qui émaillent l’ouvrage restituent les couleurs d’une « île politique ».

Yves Combeau est professeur en histoire contemporaine à l’Université de La Réunion. Membre du CRESOI, il axe ses recherches sur l’histoire politique française au XIXe et XXe siècles.

Dans la même rubrique :