Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Recherche > Édition en ligne > Eléments bibliographiques sur les conseils de Prud’hommes > I. Le cadre matériel et conceptuel de l’enquête

I. Le cadre matériel et conceptuel de l’enquête

David Hamelin

Toute recherche nécessite des moyens tant humains que matériels et il va sans dire que la réalisation de ce travail bibliographique en est largement tributaire.

Cette bibliographie à vocation exhaustive prend place dans un projet beaucoup plus vaste, initié par Hélène Michel et Laurent Willemez [1], à l’occasion du bicentenaire de la Prud’homie célébré en 2006, qui parviennent à réunir en 2004 une équipe interdisciplinaire composée d’historiens, de politistes, de sociologues et d’historiens du droit, issus de différents laboratoires de recherche, mais ayant pour dénominateur commun de posséder une approche, à travers leurs travaux respectifs, de la justice du travail et en particulier des conseils de prud’hommes.

Initialement composée de neuf membres, l’équipe, au gré des rencontres et de ses séminaires, s’étoffe, pour atteindre le nombre de quinze. À la surprise des promoteurs du projet, l’équipe obtiendra des financements conséquents, devenus rares en cette période de disette pour la recherche, du ministère de la recherche par le biais d’une Action Concertée Incitative (ACI) Jeunes chercheurs [2] ainsi que par la mission de recherche droit et justice du ministère de la justice [3]. Une fois l’assurance de la collaboration des chercheurs et institutions, le travail pût alors commencer.

Parmi les travaux prioritaires, la construction d’une bibliographie apparaît alors impérative. Plusieurs exigences, qu’il faut ici mentionner, ont été déterminées. La première est le souci de circonscrire le plus largement possible les publications en la matière, qu’elles prennent la forme d’études, de travaux, de commentaires et d’analyses, produites depuis deux siècles. En effet, si l’exhaustivité est bien souvent un vœu pieux, il est aujourd’hui devenu possible, grâce aux nouveaux outils numériques, de tendre vers cet objectif avec plus de facilités. Ce travail, dans un second postulat, se veut délibérément ouvert aux contributions non spécifiquement universitaires et interdisciplinaires, la justice prud’homale ayant été saisie par de nombreuses disciplines, le droit, la sociologie, l’histoire, les sciences politiques.

Enfin, cette bibliographie se fixe également une double perspective : constituer un outil de travail immédiat et pratique pour les membres de l’équipe de recherche tout en constituant une base solide pour des études ultérieures sur la thématique.

- II. La réalisation de la bibliographie


[1] Maître de conférence à l’Université de Lille 2, Hélène Michel a soutenu une thèse intitulée « Propriété, propriétaires. Politiques publiques et groupes d’intérêt dans le secteur immobilier en France ». Spécialiste des questions d’engagement militant et de sociologie du droit du travail, Laurent Willemez est maître de conférence en sociologie à l’Université de Poitiers. Il est l’auteur d’un ouvrage récent intitulé Le Droit du travail en danger. Une ressource collective pour des combats individuels paru aux Éditions du Croquant.

[2] Les ACI n’existent plus aujourd’hui. Les appels à projets sont aujourd’hui gérés par l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR) : http://www.agence-nationale-recherche.fr/Accueil.

[3] Voir http://www.gip-recherche-justice.fr/programmation-scientif/recherches-en-cours.htm.