Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Annuaire des auteurs > Moissonnier Maurice

Moissonnier Maurice

Né le 26 juin 1927 à Roanne (42), mort le 23 juin 2009 à Lyon (69).

Professeur agrégé d’histoire-retraité.

Contact : henriette . moissonnier AT orange . fr

Thème de recherche
- Histoire du mouvement ouvrier lyonnais et région Rhône-Alpes.

Parcours de recherche
Après un mémoire de fin d’études sur La Commune à Lyon, Maurice Moissonnier se consacre à l’histoire du mouvement ouvrier lyonnais. Il fera paraître successivement : Les Canuts : " Vivre en travaillant ou mourir en combattant" (trois éditions successives aux Éditions Sociales/Messidor) ; Joseph Benoit : confessions d’un prolétaire.
Il collabore à l’Histoire Sociale du Socialisme (Éditions des lilas) et au Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier (Éditions ouvrières).
Il participe au Comité de rédaction des Cahiers d’histoire de l’Institut de recherches marxistes, il est membre de l’Institut d’histoire sociale de la CGT et vice-président des "Amis de la Commune".
Il a été aussi pendant plusieurs années membre du Comité de Rédaction de La Nouvelle Critique (revue critique du marxisme).

Bibliographie

Il participe à La France ouvrière sous la direction de Claude Willard (Éditions sociales) Tomes 1 et 2, 1993.
Son dernier ouvrage (inachevé) Le mouvement ouvrier dans la tourmente (1934-1945) comprend deux tomes parus aux Éditions Aleas (Lyon) : Tome I - le Front populaire ; Tome II - Déclin et mort du Front populaire. Les deux tomes suivants : Guerre et occupation ; Résistance et Libération sont stoppés pour cause de maladie.

Maurice Moissonnier a fait de très nombreuses conférences, colloques et articles, a participé à des émissions de radios locales et nationales et réalisé de nombreux enregistrements de militants et de résistants.

Post-scriptum : Informations transmises par Henriette Moissonnier.