Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Chronologie > de 1940 à 1968

Chronologie indicative de l’histoire du mouvement ouvrier français

de 1940 à 1968

De la Seconde Guerre mondiale à la fin de l’année 1968.

par Stéphane Sirot, complétée par Michel Cordillot, René Lemarquis et Claude Pennetier.
Modifications apportées le 15 juin 2003, Claude Pennetier, Céline Lenormand.

1940

20 février.- La chambre vote à l’unanimité moins 2 voix, la déchéance des 60 députés communistes.

20 mars-3 avril.- Procès des parlementaires communistes qui avaient été inculpés au début d’octobre 1939.

21-22 mars.- Paul Reynaud (président du Conseil et des affaires étrangères) forme un gouvernement d’union nationale.

3 avril- 44 inculpés communistes sont condamnés à 5 ans de prison et 5 ans de privation des droits civiques.

3 juin.- L’aviation allemande bombarde Paris et provoque 254 morts et 652 blessés.

10 juin.- L’Italie déclare la guerre à la France.

14 juin.- Entrée des troupes allemandes à Paris, le gouvernement déménage à Bordeaux.

17 juin.- Début des négociations entre des représentants de la direction du PCF et les Allemands pour la reparution légale de l’Humanité et de Ce Soir. Celles-ci échoueront.

18 juin.- Appel du général de Gaulle qui a rallié Londres le 17.

22 juin.- Signature à Rethondes de l’armistice franco-allemand.

2 juillet.- Le gouvernement français s’installe à Vichy.

3 juillet.- Mers El-Kebir, l’Angleterre craignant que la flotte française ne tombe aux mains des Allemands tente de forcer les unités stationnées à Mers El-Kébir près d’Oran à passer sous son autorité.

10 juillet.- Les deux chambres votent les pleins pouvoirs constituant au maréchal Pétain. La majorité des parlementaires socialistes vote les pleins pouvoirs ; 36 socialistes (Léon Blum, Jules Moch, François Tanguy-Prigent ; Augustin Malroux…) sont parmi les 80 qui votent non.

21 août.- Décès de Trotsky assassiné la veille au Mexique par Ramon Mercader et commandité par Staline.

Août.- Premiers tracts résistants. Naissance de Libération sud à Clermont-Ferrand et du Musée de l’homme à Paris.

29 août.- Création de la Légion française des combattants.

27 septembre.- Signature du pacte tripartite : Allemagne, Italie et Japon se porteront assistance en cas d’agression.

3 octobre.- Loi de Vichy sur le Statut des juifs.

9 novembre.- Dissolution des confédérations syndicales ouvrières et du CGPF.

11 novembre.- Manifestation de lycéens et d’étudiants à Paris à l’occasion de l’anniversaire de l’armistice de 1918, ils déposent une gerbe à la statue de Clemenceau avec une carte de visite, 150 manifestants sont arrêtés.

11-13 novembre.- Conférence de Berlin (von Ribbentrop-Molotov)

Décembre.- Premiers numéros de Libération-Nord et de Résistance. A Lyon, parution du premier numéro du Franc tireur “ mensuel dans la mesure du possible et par la grâce de la police du maréchal ” fondé par Antoine Avinin.Début de l’OMC à Paris.

1941

Les époux mariés depuis moins de 3 ans ne peuvent pas divorcer.

24 janvier.- Création du Conseil national de Vichy.

1er février.- Création du RNP (Rassemblement national populaire) par Déat et Deloncle.

29 mars- Création du commissariat général aux questions juives placés sous la direction de Xavier Vallat.

14 mai.- Arrestation de juifs étrangers à Paris par la police française. 3710 juifs sont arrêtés et internés à Pithiviers et Beaune-la-Rolande.

15 mai.- Création du Front national .

18 mai.- Arrestation à Paris de Gabriel Péri.

26 mai.- Début de la grande grève des mineurs du Nord. Elle durera jusqu’au 9 juin.

Juin.- Début de la restructuration de la SFIO avec la mise en place à Toulouse d’un Comité d’action socialiste (CAS).

2 juin.- Proclamation du nouveau Statut des juifs par Vichy.

22 juin.- Début de l’attaque des troupes allemandes contre l’URSS.

30 juin.- Vichy rompt les relations diplomatiques avec l’URSS.

14 juillet.- Manifestations à Paris organisées par le PCF.

21 août.- Pierre Georges (Fabien) exécute l’aspirant de marine allemand Moser au métro Barbés.

22 août.- Ordonnance des otages.

27 août.- Attentat de Versailles. Paul Collette ancien militant du PSF du Colonel de La Rocque blesse Laval et Déat. Il sera condamné aux travaux forcés à perpétuité puis déporté en Allemagne avant d’obtenir la Légion d’honneur en 1985.

3 septembre.- A Auschwitz a lieu le premier gazage utilisant le zyklon B sur des malades et des prisonniers soviétiques.

5 septembre.- A Paris, ouverture au Palais Berlitz de l’exposition antisémite Le juif et la France.

4 octobre.- Promulgation de la Charte du travail .

16 octobre.- Blum, Daladier, Gamelin condamnés par Vichy à la détention dans une enceinte fortifiée.

20-23 octobre.- 27 otages communistes (dont un oppositionnel et un trotskyste) sont exécutés à Chateaubriant, comme otages. Ce sont au total 88 otages qui sont fusillés alors en France.

Novembre.- Sortie du premier numéro des Cahiers de Témoignage chrétien, de Combat et de Franc-Tireur.

15 décembre.- Gabriel Péri fusillé en région parisienne.

1942

Janvier.- Structuration des FTPF comme organisation de combat du Front national.

7 mars.- Pierre Semard, ancien secrétaire général du Parti communiste, fusillé à Paris.

10 mars.- Christian Pineau part à Londres.

27 mars.- Premiers convois de déportés raciaux.

10 avril.- L’Humanité clandestine annonce la création des Francs-tireurs et Partisans français dirigé par Charles Tillon.

15 avril.- Renvoi sine die du procès de Riom.

16 avril.- Manifestation à Paris à l’appel des lycéens du lycée Buffon. Plusieurs lycéens sont arrêtés et fusillés.

Mai.- Série d’exécutions de dirigeants communistes (Politzer, Solomon, Cadras, Decour)

1er Mai.- Manifestations hostiles à Vichy et aux occupants dans des villes de zone sud.

15 Mai.- Sortie du premier numéro clandestin du Populaire en zone sud.

29 mai.- Le port de l’Etoile jaune est obligatoire pour les juifs de la zone Nord. Afin de manifester leur opposition, des français non juifs se promènent avec des imitations de l’étoile portant les mentions Zoulou, Papou… En représailles une trentaine d’entre eux seront arrêtés et enfermés au camp de Drancy jusqu’au 1 septembre.

31 mai.- Manifestation de femmes rue de Buci à Paris.

Juin.- Parution dans Fontaine, à Alger, du poème Liberté de Paul Eluard sous le titre “ une seule pensée ”

22 juin.- Pierre Laval annonce la relève, un prisonnier contre trois travailleurs volontaires en Allemagne. Georges Marchais jeune ouvrier normand part comme travailleur volontaire chez Messerschmilt.

Juillet.- Publication en France métropolitaine de l’Etranger d’Albert Camus.

10 juillet.- Pierre Laval propose au conseil des ministres d’inclure aux rafles les enfants, “ …dans un intention humanistes… ”

16-17 juillet.- Début de l’opération Vent printanier par la rafle du Vel’ d’Hiv’, 13000 juifs sont arrêtés et internés au Vélodrome.

18 juillet.- Maurice Papon secrétaire général de la préfecture de Gironde organise le premier convoi de 161 juifs à destination de Drancy. Au total, 1560 personnes seront déportés de Gironde.

Août.- Diffusion de la protestation de Mgr Saliège, archevêque de Toulouse contre la déportation des juifs.

25 août.- Considérés comme Allemands, les jeunes Alsaciens (100 000) et Mosellans (30 000) sont contraints de s’engager dans la Wehrmacht.

1er septembre.- Premier numéro des Lettres françaises.

11 novembre.- Entrée de la Wehrmacht en zone libre.

17 novembre.- Laval obtient les pleins pouvoirs, accordés par l’Acte constitutionnel n°12 du Maréchal Pétain

25 novembre.- Rencontre entre le colonel Rémy et Fernand Grenier.

5 décembre.- Sortie du film de Marcel Carné Les visiteurs du soir.

1943

Parution de l’ouvrage d’Aragon Les voyageurs de l’impériale retiré de la vente après quelques semaines.

Mort de l’acteur Harry Baur (né en 1880) après son arrestation par la Gestapo et son emprisonnement jusqu’en septembre 1942.

11 Janvier.- Accord à Londres entre Fernand Grenier, représentant du PCF et le général de Gaulle.

26 janvier.- Formation des Mouvements unis de la résistance (MUR) par Combat, Libération et Franc-Tireur.

27 janvier.- Mission de Pierre Brossolette en France.

30 janvier.- Vichy fonde la Milice.

17 février.- Institution du Service du travail obligatoire (STO) pour les jeunes gens nés entre 1920 et 1922.

25 février.- Premier convoi de déportés politiques français pour Buchenwald.

15 mars.- Lettre de Léon Blum à de Gaulle apportant le soutien de la SFIO à la France combattante.

21 mars.- Déclaration du cardinal Lienard : partir pour le STO n’est pas un devoir de confiance.

4 avril.- Les alliés bombardent Boulogne-Billancourt.

12 avril.- Daniel Mayer, délégué de la SFIO se rend à Londres.

13 avril.- Annonce par les Allemands de la découverte des fosses de Katyn (Russie blanche). 4500 corps d’officiers polonais sont découverts, après enquête d la croix rouge, les Soviétiques sont mis en cause le 26 avril. Les alliés censurent alors toutes les informations concernant ce massacre.

17 avril.- accords de réunification de la CGT au Perreux, dits accords du Perreux.

19 avril.- Soulèvement du ghetto de Varsovie. Les combattants de l’Organisation juive de combat s’opposent à la déportation vers Treblinka. Le ghetto sera écrasé le 16 mai.

1er Mai.- Manifestations en France à l’appel de la Résistance.

Mai.- Dissolution de l’Internationale communiste (Komintern) .

27 mai.- Fondation du Conseil national de la résistance, et première réunion au 48 de la rue du Four à Paris dans le 6e arrondissement.

30 mai.- Arrivée du général De Gaulle à Alger.

3 juin.- Création du Comité français de libération national qui se réunit à Alger.

10 juin.- Annonce officielle de la dissolution de l’Internationale communiste.

21 juin.- Arrestation de Jean Moulin à Caluire près de Lyon, lors d’une réunion dans la maison du docteur Frédéric Dugoujon.

Juillet.- Création du Comité d’action contre la déportation (CAD).

17 août- Début du tournage à Nice des Enfants du paradis de Marcel Carné. Le film ne sera achevé qu’en 1945.

9 septembre.- Soulèvement des résistants corses à l’appel du Front national.

8 novembre.- De Gaulle, seul président du CFLN après le départ du général Giraud.

25 novembre.- La gestapo arrête et déporte en Allemagne les professeurs et les étudiants de l’Université de Strasbourg repliés à Clermont-Ferrand depuis 1940. L’université était devenue un pôle de résistance.

26 novembre.- Au CNR, Pierre Villon (Front national)propose l’adoption d’une charte de la Résistance, connue peu après sous le nom de programme du CNR.

28 novembre-2 décembre.- Conférence de Téhéran.

1944

5 janvier.- Naissance du Mouvement de libération nationale par le MUR et d’autres mouvements de résistance.

3 février.- Brossolette arrêté par la Gestapo.

21 février.- Exécution de 27 militants de la MOI (Main d’oeuvre immigrée) dont Manouchian et des membres de son groupe.

24 février.- Le poète Max Jacob est arrêté à Saint-Benoit-sur-Loire. Il est interne au camp de Drancy le 28, dans lequel il meurt d’une broncho-pneumonie.

15 mars.- Programme du CNR.

22 mars.- Suicide de Pierre Brossolette qui se jette du 5e étage du siège de la Gestapo pour ne pas parler sous la torture.

23 mars.- L’Assemblée consultative d’Alger se prononce pour le vote de femmes 51 voix contre 16 sur 84 membres.

4 avril.- Entrée de deux communistes (Billoux et Grenier) au CFLN.

21 avril.- Droit de vote pour les femmes reconnu par l’ordonnance du CFLN sur l’organisation des pouvoirs publics dans la France .

3 juin.- Le CFLN devient gouvernement provisoire de la République (GPRF).

20 juin.- Assassinat de Jean Zay l’ancien ministre de l’instruction publique du Front Populaire par la Milice.

20-23 juillet.- Écrasement du maquis du Vercors par la Wehrmacht 650 maquisards sont tués.

10 août.- Début de la grève des cheminots parisiens.

15 août.- Un convoi emportant les derniers internés du camp quitte Compiègne. A la même date, un convoi d’internés composés principalement de résistants quitte les quais de Pantin en direction de Buchenwald et Ravensbrück.

18 août.- Appel à la grève générale des syndicats de la région parisienne. Appel à l’insurrection du Comité parisien de Libération et du CNR.

19-25 août.- Libération de Paris.

26 août.- Descente des Champs-Elysées par de Gaulle et le CNR.

31 août.- Première réunion légale du Comité central du PCF.

5 octobre.- Proclamation du droit de vote des femmes.

28 octobre.- Le général de Gaulle fait annoncer la dissolution des milices patriotiques.

30 octobre.- Maurice Thorez amnistié.

Novembre.- Les femmes sont admises dans les jurys d’assises.

9-12 novembre.- Congrès national extraordinaire des cadres des fédérations socialistes reconstituées dans la Résistance, Paris. Statuts ; laïcité ; politique coloniale ; action agricole ; épuration du Parti. Daniel Mayer confirmé dans ses fonctions de secrétaire général.

23 novembre.- Libération de Strasbourg.

25-26 novembre.- Congrès constitutif du MRP. Il fédère les militants de l’Action catholique de la jeunesse française et, une partie des militants de Jeune république, les héritiers du Parti démocrate populaire d’avant-guerre. Le tout est placé sous la présidence de Maurice Schumann.

27 novembre.- Retour à Paris de Maurice Thorez.

1er décembre.- De Gaulle se rend à Moscou.

13 décembre.- Les Houillières du Nord sont nationalisées.

15-16 décembre.- Assemblée générale des Comités départementaux de libération à Paris.

18 décembre.- Premier numéro du quotidien Le Monde dirigé par Hubert Beuve-Méry, René Courtin et Funck-Brentano.

21 décembre.- Le bureau politique du PCF décide de présenter des listes communes avec le parti socialiste SFIO.

1945

Loi instituant le congé de maternité 2 semaines avant et 6 après. Ce congé est obligatoire et indemnisé à 50%.

3 janvier.- Rétablissement de la gratuité de l’enseignement secondaire.

16 janvier.- Nationalisation des usines Renault.

21 janvier.- Comité central du PCF à Ivry-sur-Seine.

23-26 janvier.- Congrès du MLN qui refuse la fusion proposée par le Front national.

27 janvier.- Libération du camp d’Auschwitz par les soviétiques.

4-11 février.- Conférence de Yalta avec Churchill, Roosevelt et Staline.

14 février.- Publication des statuts des associations familiales.

22 février.- Création des comités d’entreprises.

Mars.- Parution de A l’échelle humaine de Léon Blum livre écrit en 1941-1942.

17 mars.- Sortie du film Les enfants du paradis de Marcel Carné.

27-29 mars.- Le comité confédéral national de la CGT se réunit pour la première fois depuis la guerre. Il se prononce pour l’unité syndicale mondiale.

21 avril.- Mort de Franklin D. Roosevelt, c‘est Harry S. Truman qui lui succède.

29 avril-13 mai.- Premières élections municipales depuis la Libération. Le PC se présente, avec ses filiales et ses alliés, sous l’étiquette “ Union patriotique républicaine antifasciste ”

30 avril.- Suicide d’Hitler et de Goebbels.

7-9 mai.- Capitulation allemande.

14 mai.- Retour de Blum d’Allemagne.

15 mai.- La France devient membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU.

29 mai.- Création de la SNECMA.

22 juin.- Création de l’Ecole nationale d’administration, destinée au recrutement des hauts fonctionnaires qui doivent être à la fois des techniciens administrateurs.

25 juin.- Création de l’UDSR.

26 juin.- 10e congrès du PCF.

10-14 juillet.- Etats généraux de la renaissance française au Palais de Chaillot organisé par le Parti communiste.

17-25 juillet.- Ouverture de la conférence de Potsdam. Les trois grands se réunissent sans la France.

23 juillet-15 août.- Procès du maréchal Pétain.

6 août.- La première bombe atomique américaine (bombe A) est lâchée au japon sur Hiroshima (78 000 morts, 14 000 disparus, 40 000 blessés), la seconde atteindra Nagasaki le 9 août et provoquera 20 000 morts et 50 000 blessés.

11-15 août.- Congrès national du parti socialiste SFIO, Paris. Léon Blum revenu de captivité souligne la dimension humaniste de l’idéal socialiste.

2 septembre.- Proclamation de la République démocratique du Vietnam.

4 et 19 septembre.- Ordonnances de création de la Sécurité sociale.

5 septembre.- Le CCN du 5 septembre 1945 officialise la " dyarchie " Jouhaux-Frachon à la tête de la CGT.

4-9 octobre.- Ordonnances sur la Sécurité sociale.

5-15 octobre.- Procès de Pierre Laval, condamné le 9 il est exécuté le 15 à la prison de Fresnes.

21 octobre.- Référendum et élection de la première assemblée constituante.

20 novembre.- Ouverture du procès de Nuremberg.

21 novembre.- Formation du gouvernement de Gaulle comprenant cinq ministres communistes dont Thorez.

2 décembre.- La Banque de France et quatre banques de crédit sont nationalisées (le Crédit lyonnais, la Société générale, le Comptoir national d’escompte de Paris, la Banque nationale pour le commerce et l’industrie)

21 décembre. - Création du commissariat général au Plan.

Décembre.- Création de la revue Force ouvrière.

1946

Préambule de la constitution posant pour principe l’égalité des droits entre femmes et hommes dans tous les domaines.

1er janvier.- Fondation du CNPF.

20 janvier.- De Gaulle démissionne de la présidence du gouvernement provisoire.

22 janvier- A l’issue d’une rencontre entre Bidault et Thorez le MRP refuse de participer à un gouvernement dirigé par un communiste.

29 janvier.- Gouvernement tripartite Félix Gouin.

24 février.- Assemblée nationale du Parti socialiste SFIO ayant pouvoir de congrès. Suppression des tendances.

29-31 mars.- Congrès national extraordinaire, Montrouge. Tactique électorale.

8 avril.- Nationalisation du gaz et de l’électricité

8-14 avril.- 26e congrès de la CGT. Force ouvrière se structure en tendance.

25 avril.- Nationalisation des grandes compagnies d’assurances.

5 mai.- Le projet de constitution est rejeté par référendum.

17 mai.- Loi créant les Charbonnages de France.

Juin- Les ministres communistes Marcel Paul et Auguste Lecoeur (sous-secrétaire d’Etat à la Production industrielle) font adopter le statut du mineur qui fixe entre-autres les conditions de titularisation, d’embauche et de licenciement, réglemente la journée de travail, indexe les salaires sur ceux de la métallurgie parisienne…

2 juin.- Élection d’une deuxième Assemblée constituante.

6 juillet.- Début de la conférence de Fontainebleau avec Hô Chi Minh.

31 juillet-3 août.- Grève des postiers.

29 août-1er septembre.-38e congrès national du Parti socialiste SFIO, Paris. Politique générale ; affaires algériennes. Le rapport moral présenté par Daniel Mayer et soutenu par Léon Blum est repoussé par 2975 mandats contre 1365 et 145 abstentions.

Septembre.- parution de La vie ouvrière en France sous le second empire de Georges Duveau.

4 septembre.- Guy Mollet devient secrétaire général de la SFIO.

30 septembre- Fin légale de l’abattement pour le salaire féminin.

19 octobre.- Fondation du Rassemblement démocratique africain (RDA). Loi sur la fonction publique reconnaît le droit syndical des fonctionnaires et leur accorde un statut particulier.

10 novembre. - Élection de l’Assemblée nationale.

14 novembre.- Maurice Thorez candidat à la Présidence du conseil.

17 novembre.- Thorez donne une interview au journal The Times.

4 décembre.- Echec de Thorez à l’élection de la Présidence du conseil.

1947

16 janvier.- Vincent Auriol est élu président de la République par le congrès dès le premier tour, par 452 voix sur 883 votants.

30 mars.- Insurrection à Madagascar.

31 mars.- Instauration du salaire minimum vital.

7 avril.- A Strasbourg, le général De Gaulle appelle à un “ rassemblement du peuple français ”, le 14, le RPF est crée.

24 avril.- Élection aux Caisses primaires de Sécurité sociale.

25 avril.- Grève chez Renault jusqu’au 16 mai.

1er Mai.- Grande manifestation à l’appel de la CGT sur le thème des revendications.

5 mai. - Ramadier écarte les ministres communistes de son gouvernement.

6 mai.- Conseil national du Parti socialiste SFIO se prononce pour le maintien de Paul Ramadier à la tête du gouvernement et approuve la révocation des ministres communistes.

2 juin.- début de la grève des cheminots qui s’étend à toute la France entre le 7 et le 12 juin.

13 juin-1er juillet.- Grève des fonctionnaires des banques et des employés des grands magasins jusqu’au 27 juin. et chez citroën.

25-29 juin.- 11e congrès du PCF à Strasbourg.

27 juillet.- Dans un discours à Bordeaux, de Gaulle traite les communistes de " séparatistes ".

22 septembre.- Ouverture de la conférence internationale de Slarska-Poreba pendant laquelle les PC italien et français seront durement critiqués. Naissance du Kominform.

16 octobre.- Léon Blum définit la “ troisième force ” qui rassemblerait les partis situés entre le PC et le RPF.

19-26 octobre.- Élections municipales.

Novembre.- Grandes grèves très dures. Démission de Ramadier et nomination de Robert Schuman . 28 novembre.- La CGT et le PC créent un comité central de grève.

Le général Leclerc trouve la mort dans un accident d’avion en algérie.

30 novembre.- Echec des négociations entre la CGT et le gouvernement.

19 décembre.- La plupart des militants groupés autour du journal Force ouvrière quittent la CGT. Ils formeront la CGT-FO.

24 décembre.- Publication de l’Appel pour la troisième force par des parlementaires et des syndicalistes.

1948

22 février.- Fondation par Yves Farges des Combattants de la liberté.

28 février.- Sartre crée le RDR.

21 mars.- Création de la Régie Autonome des transports Parisien (RATP).

23 mars.- Création de la FEN (Fédération de l’Education Nationale).

12 avril.- Congrès constitutif de la CGT-FO.

Avril.- Grèves dans la métallurgie puis dans les mines.

22 avril.- Le conseil économique et social rejette l’échelle mobile proposée par la CGT.

16 juin.- Grèves chez Michelin à Clermont-Ferrand.

1er-4 juillet.- 40e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Paris. Laïcité ; Union française ; nationalisations ; politique économique.

Septembre.- Grèves dans la métallurgie et l’aéronautique.

Octobre-novembre.- Grève des mineurs.

10 octobre.- Jules Moch, ministre de l’Intérieur, socialiste, accuse le Kominform de fomenter des grèves.

14 décembre.- Au Vél d’Hiv, de Gaulle préconise l’association Capital-Travail.

15 décembre.- Première pile atomique française réalisée par Joliot-Curie.

1949

19 janvier.- Suppression des tickets de pain.

24 janvier.- Début du procès Kravchenko. Fin le 4 avril.

24 février.- Campagne demandant la dissolution du Parti communiste.

20-25 avril.- Congrès du Mouvement de la Paix, salle Pleyel à Paris.

15-18 juillet.- 41e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Paris. Modification des statuts ; parlementaires exclus par le vote du 10 juillet 1940.

10 novembre.- Gary Davis lance le mouvement Citoyen du monde.

25 novembre.- Grève générale de 24 heures.

13-14 décembre.- Congrès extraordinaire du Parti socialiste SFIO, Paris. Rapports groupe parlementaire-Comité directeur.

21 décembre.- Grand meeting à la Mutualité pour le 70e anniversaire de Staline. Aragon commence à publier Les Communistes par deux volumes sur l’Homme communiste. Cinq autres suivirent de 1949 à 1951.

1950

4 février.- Les ministres socialistes quittent le gouvernement Bidault.

8 février- Vote de la loi sur les conventions collectives.

11 février.- Adoption du SMIG (salaire minimum interprofessionnel garanti).

18 mars.- Appel de Stockholm pour la paix et pour la mise hors la loi de l’arme nucléaire.

30 mars.- Mort de Léon Blum.

1-6 avril.- 12e congrès du PCF.

11 avril.- Marche des métallos de Saint-Nazaire sur Nantes.

15 avril.- De violents incidents ont lieu lors de l’évacuation par la police des usines de la Snecma occupés par 3 000 ouvriers licenciés.

28 avril.- Révocation de Frédéric Joliot-Curie, haut commissaire à l’énergie atomique pour ses déclarations sur la guerre nucléaire au congrès du PCF.

Avril.- Quatre semaines de grève du bâtiment à Brest. Un ouvrier tué par un coup de feu des gendarmes.

26-29 mai.- 42e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Paris. Politique internationale ; Union française.

8 juin.- Élection des administrateurs des caisses de Sécurité sociale.

6 novembre.- 4 maires et 28 maires adjoints communistes de Paris sont révoqués par le ministre de l’Intérieur Henri Queuille.

1951

9 janvier.- Grève et manifestation à Paris contre l’arrivée du général Eisenhower, chef des forces alliées en Europe.

24 janvier.- Manifestations contre la venue d’Eisenhower à Paris comme chef des forces de l’Alliance atlantique. La police procède à 3300 interpellations.

26 janvier.- Interdiction en France de la FSM et de la revue du Kominform.

15 février.- Manifestation de la FNDIRP contre la menace de renaissance du militarisme allemand. 9 mars.- Grèves de la RATP, à la SNCF et à EDF.

16 mars-3 avril.- Grève générale des transports parisiens.

7 mai.- Adoption de la réforme électorale instituant le système des apparentements.

12-15 mai.- 43e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Paris.- Politique internationale ; Union française.

17 juin.- Élections législatives.

4-5 juillet.- Congrès national extraordinaire du Parti socialiste SFIO, Paris. Laïcité.

19 juillet.- Condamnation d’Henri Martin. Arrêté en mai 1950, ce matelot communiste est condamné à cinq ans de réclusion pour avoir distribué des tracts contre la guerre d’Indochine.

20-21 septembre.- Les lois Marie et Barangé sur l’enseignement privé provoquent une mobilisation des défenseurs de l’enseignement public et de la laïcité.

5 novembre.- Léon Jouhaux, prix Nobel de la Paix.

1952

20 janvier.- Constitution du gouvernement d’Edgar Faure.

7 janvier.- Démission du gouvernement Pleven.

29 février.- Edgar Faure est mis en minorité c’est Antoine Pinay indépendant qui est investi.

23-25 mai.- 44e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Montrouge. Politique économique et financière ; Communauté européenne de défense (CED).

25 mai.- Arrestation d’André Stil, rédacteur en chef de l’Humanité pour avoir incité les militants du PC à participer à la manifestation organisée le 28 mai contre le général Ridgway.

26 mai.- Dans une réunion interne, André Marty est pour la première fois mis en accusation.

28 mai.- Manifestation communiste contre le général américain Ridgway. Arrestation de Jacques Duclos.

31 mai.- Perquisitions au siège de la CGT et du PCF.

4 juin.- Grèves pour la libération de Jacques Duclos.

1er juillet.- Jacques Duclos est libéré.

8 juillet.- Echelle mobile des salaires.

1er septembre.- Au bureau politique du PC, André Marty et Charles Tillon sont mis en accusation pour “ travail fractionnel ” Tillon sera rétrogradé à la base, puis exclu en janvier 1953.

16 septembre.- Sanctions contre Marty et Tillon.

15 octobre.- La France refuse de participer à un débat à l’ONU sur les questions tunisiennes et marocaine.

23 novembre.- Résolution du Bureau politique du PCF annonçant qu’André Marty est suspendu du BP.

1953

1er janvier.- L’Humanité publie un long article d’Étienne Fajon intitulé : "Les liaisons policières de Marty ".

7 janvier.- René Mayer forme son gouvernement

1er mars.- Disparition du journal Ce Soir. 5 mars.- Mort de Staline.

23 mars.- Arrestation de dirigeants du PCF et de la CGT. Benoît Frachon entre dans la clandestinité.

Avril.- Grèves chez Renault et dans les transports.

4 avril.- En URSS, libération et réhabilitation des médecins juifs du complot des blouses blanches.

10 avril.- Retour de Maurice Thorez après 29 mois de convalescence en URSS.

25 avril-3 mai.- Élections municipales. Gaston Defferre reprend la mairie de Marseille aux gaullistes.

14 mai.- Premier numéro de l’Express.

17 mai.- Pose de la première pierre du mémorial du martyr juif inconnu à Paris.

21 mai.- Le renversement du cabinet René Mayer ouvre une crise de trente-six jours qui se terminera par la formation d’un cabinet Laniel.

7-8 juin.- Lors de son congrès la CGT préconise l’organisation d’un nouveau front populaire.

2-5 juillet.- 45e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Asnières. Appel pour un Front démocratique et social ; politique agricole ; CED.

14 juillet.- Incidents avec la police place de la Nation : 7 morts dont 6 Algériens.

28 juillet.- Manifestations de vignerons du Midi, barrages routiers.

2 août.- Libération d’Henri Martin.

4-25 Août.- Grande grève dans les services publics. Débutée par les postiers CGT-FO de Bordeaux à propose des retraites, elle s’étend très vite aux transports et aux autres services publics. Elle devient générale le 7 avec 4 millions de grévistes.

2 septembre.- En désaccord avec la politique marocaine et tunisienne François Mitterrand démissionne du gouvernement.

9 septembre.- Les Etats-Unis fournissent une aide exceptionnelle de 385 millions de dollars pour financer la guerre en Indochine.

22 novembre.- Arrestation de Frachon, il sera libéré quatre jours plus tard.

23 décembre.- En URSS, condamnation à mort de Béria.

1954

1er février.- Appel de l’abbé Pierre en faveur des sans-logis victimes de l’hiver très froid.

6 mars.- Auguste Lecoeur démis de ses fonctions de secrétaire à l’organisation.

28 avril.- Mort de Léon Jouhaux, ancien secrétaire général de la CGT et président de Force ouvrière . 7 mai.- Chute de Diên Biên Phu.

29-30 mai.- Congrès national extraordinaire du Parti socialiste SFIO, Puteaux. Une majorité en faveur de la CED.

3-8 juin.- 12e congrès du PCF.

18 juin.- Gouvernement Mendès France.

1er-4 juillet.- 46e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Asnières. CED.

20-21 juillet.- Les accords de Genève sur l’Indochine impliquent une armistice et un cessez-le-feu.

30 août.- Rejet de la CED par l’Assemblée nationale.

1er novembre.- Début de la Guerre d’Algérie.

10-11 novembre.- Congrès extraordinaire du Parti socialiste SFIO, Suresnes. La SFIO se prononce pour le soutien sans participation au gouvernement de Pierre Mendès-France.

1955

Février.- Série d’article de Maurice Thorez sur la paupérisation, dans l’Humanité.

5 février.- Démission de Mendès France. Edgar Faure sera investi.

31 mars- Edgar Faure fait voter l’état d’urgence en Algérie.

28 mai.- Le congrès de la CFTC à Asnières est marqué par les progrès de la tendance Reconstruction.

3 juin.- L’autonomie interne est accordée à l’Algérie.

12-17 juin.- Congrès de la CGT. Débat sur la paupérisation.

22 juin 1955.- Début des grèves de Saint-Nazaire.

30 juin-3 juillet.- 47e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Asnières. Programme ; amnistie des indisciplines lors du vote sur la CED.

1er-17 août.- Affrontements entre grévistes et forces de l’ordre à Saint-Nazaire et à Nantes.

20 août.- Accord salarial à Saint-Nazaire.

20-21 août.- En Algérie, des commandos FLN attaquent des commissariats, des casernes et des villages dans le Constantinois.

Septembre.- Lancement de la politique des grands ensembles.

12 septembre.- Grève générale dans la région Nantaise. Extension à Lorient, Le Havre, Montluçon, Belfort, Saint-Etienne.

15 septembre.- Accords Renault : les salariés obtiennent trois semaines de congés payés et des hausses de salaires.

18 septembre.- Déclaration des mouvements chrétiens de jeunesse sur l’Afrique du Nord, favorable aux " légitimes aspirations des peuples ".

30 septembre.- L’assemblée générale d l’ONU vote l’inscription de la question algérienne à l’ordre du jour : la délégation française quitte l’assemblée.

4 octobre.- Fin du conflit de la métallurgie à Nantes.

17 novembre.- Élection à la Sécurité sociale. CGT : 43% des suffrages exprimés ; CFTC : 20,9% ; FO : 16,2%.

1er décembre.- L’assemblée nationale est dissoute par Edgar Faure qui est exclu le lendemain du parti radical.

8 décembre.- Création du Front républicain regroupant des socialistes SFIO, des membres de l’UDSR, des républicains sociaux (Chaban-Delmas).

1956

2 janvier.- Élections législatives. Succès du Front républicain.

14-15 janvier.- Congrès national extraordinaire du Parti SFIO, Puteaux. Après le succès de la coalition de Front républicain (radicaux de Mendès France, UDSR de Françis Mitterrand, SFIO) aux élections législatives, les socialistes revendiquent la direction du gouvernement.

5 février. - Investiture de Guy Mollet.

6 février.- Le socialiste Robert Lacoste devient ministre résident en Algerie.

7 février.- Pierre Hervé exclu du PCF.

9 février.- Accueil hostile de Guy Mollet en Algérie.

14-26 février.- 20e congrès du PCUS à Moscou.

28 février.- 3e semaine de congés payés.

2 mars.- La France reconnaît l’indépendance du Maroc.

7 mars.- Indépendance du Maroc.

9 mars.- Jacques Duclos fait salle Wagram un compte rendu du 20e congrès du PCUS .

12 mars.- Le gouvernement Guy Mollet obtient les pouvoirs spéciaux en Algérie. Le groupe parlementaire du PCF, tout en exprimant des réserves, vote pour.

20 mars.- La France reconnaît l’indépendance de le Tunisie.

28 mars.- Création du Fonds national de solidarité.

18 avril.- Annonce de la dissolution du Kominform.

22 avril.- Ferhat Abbas, ancien secrétaire de l’UDMA (Union Démocratique du Manifeste Algérien) favorable à l’Union française, rejoint le FLN.

15 mai.- Guy Mollet et Christian Pineau en visite à Moscou.

22 mai.- Pierre Mendès France quitte le gouvernement Mollet.

4 juin.- Le " rapport secret " de Khrouchtchev au 20e congrès rendu public ; l’Humanité en mentionne l’existence (dès le 18 mars) mais le PCF refuse d’authentifier ce texte.

26 juin.- Délégation du PCF à Moscou sollicitant des explications sur " la question de Staline ".

28 juin.- 1er juillet.- 48e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Lille. Algérie.

5 juillet.- Grève générale des Algériens en France et à Alger.

26 juillet.- Après le refus de la France, des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne de participer à la construction du barrage d’Assouan, Nasser décrète la nationalisation du canal de Suez.

28 juillet.- Le PCF vote contre la confiance, sur l’Algérie.

30 septembre.- Premiers attentats à la bombe perpétrés par le FLN dans des cafés d’Alger.

20 octobre.- Interception de l’avion de Ben Bella.

5-6 novembre.- Violentes manifestations hostiles au PCF suite à l’intervention de l’armée soviétique en Hongrie.

9 novembre.- Dans l’Express, Sartre annonce sa rupture avec le PC mais déplore l’insurrection hongroise.

19 novembre.- Manifeste des minoritaires SFIO contre Guy Mollet.

20-21 novembre.- Le Comité central du PCF à Ivry condamne le " communisme national ", rejette l’idée d’un congrès extraordinaire, mais souligne la gravité de l’heure.

21-22 novembre.- Le PC exclut Jacques-Francis Rolland, et blâme Claude Roy et Claude Morgan qui ont protesté contre l’intervention soviétique en Hongrie.

23 novembre.- Décès d’André Marty qui vivait exilé à Catllar (Pyrénées-Orientales) depuis son exclusion du Parti communiste.

3 décembre.- La France et la Grande-Bretagne acceptent de retirer leurs troupes de Port-Saïd.

5 décembre.- Le gouvernement dissout les conseils généraux en Algérie et les municipalités de plein exercice.

16-17 décembre.- Conseil national SFIO ; large victoire de Guy Mollet sur les minoritaires.

20 décembre.- Guy Mollet définit à l’Assemblée l’expédition de Suez comme " un réflexe antimunichois " !

1957

Janvier.- Bataille d’Alger.

7 janvier.- Le général Massu, commandant la 10e division parachutiste, est chargé du maintien de l’ordre dans l’agglomération algéroise.

26 janvier.- Une vague d’attentats à Alger fait 15 morts et 68 blessés.

25 mars.- Traité de Rome instituant le Marché commun.

28 mars.- Le général La Bollardière, protestant contre la torture en Algérie, demande à être relevé de ses fonctions ; il est mis aux arrêts.

9-13 mai.- Incidents à Saint-Nazaire, à cause de la hausse des transports régionaux.

17 mai.- Débrayages CGT-CFTC à Flins.

21 mai.- Chute du gouvernement Guy Mollet.

12 juin.- Arrestation d’Henri Alleg, séquestré un mois et torturé à El Biar, puis transféré à Lodi, ensuite à Alger.

27-30 juin.- 49e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Toulouse. Politique économique et sociale, Outre-mer ; Algérie.

4 juillet.- Le FLN maintient la reconnaissance de l’indépendance algérienne comme préalable à toute négociation.

17 octobre.- Journée nationale de lutte pour la paix en Algérie, à l’appel du PCF.

24 octobre.- Grèves et affrontements à Saint-Nazaire (un ouvrier tué). La CFTC lance des grèves tournantes.

25 novembre.- L’Humanité annonce l’attribution du Prix Lénine international de la Paix à Louis Aragon.

10 décembre.- A Alger, Robert Lacoste déclare : " le FLN a perdu la partie " et met en garde contre toute médiation.

1958

31 janvier.- L’assemblée adopte définitivement la loi-cadre pour l’Algérie (du 29/11/1957) par 296 voix contre 244.

12 février.- Mort de Marcel Cachin.

30 mars.- Rassemblement national du Mouvement de la paix pour la négociation en Algérie.

1er avril.- Grève des transports et des services publics, approbation des fédérations SFIO du Nord et de la Seine.

13 mai.- Prise du gouvernement général à Alger, formation du Comité de salut public et début de la conquête du pouvoir par de Gaulle.

18 mai.- Déclaration du PCF affirmant la collusion entre complot d’Alger et complot gaulliste.

28 mai.- Grande manifestation de rue contre le coup de force des " ultras ".

3 juin.- Mort de Marceau Pivert à Paris (voir dans la collection La Part des Hommes des Editions de l’Atelier, le livre de Jacques Kergoat, Marceau Pivert, socialiste de gauche, Paris, Éditions de l’Atelier, 1994)

4-6 juin.- Premier voyage en Algérie du général De Gaulle, lors d’un discours le 4 février il prononce son fameux “ Je vous ai compris… ”

11-14 septembre.- 50e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Issy-les-Moulineaux. Algérie. Les minoritaires autour de Daniel Mayer, Edouard Depreux, Alain Savary quittent la SFIO et fondent le Parti socialiste autonome.

15 septembre.- Constitution du Parti socialiste autonome par des minoritaires de la SFIO.

19 septembre.- Constitution du GPRA (Gouvernement provisoire de la République algérienne).

23-30 novembre.- Premières élections législatives de la Ve République.

1959

L’école des Ponts et Chaussés ouvre ses portes aux femmes.

6 janvier.- Ordonnance prolongeant la scolarité jusqu’à seize ans. Cette ordonnance n’est appliquée qu’à partir de 1967, elle institut également les CES (collèges d’enseignement scolaire)

9 janvier.- La SFIO quitte le gouvernement Debré.

Février.- Occupation des établissements Fives-Lille-Caille.

10 mars.- En Algérie, la guerre continue : le général Massu signe une directive générale sur la guerre subversive accompagnée d’annexes sur les techniques policière, militaire et psychologique.

8-15 mars.- Premier et second tour des municipales, remontée du PCF.

16-22 mars.- Semaine d’action CGT-CFTC.

14 avril.- Création de l’Union démocratique du travail (gaullistes de gauche).

19 juin.- Saisie du livre La Gangrène dénonçant la torture en Algérie.

21 juin.- Manifestation du CNAL (Comité national d’action laïque) contre les projets scolaires gouvernementaux.

24-28 juin.- 15e congrès du PCF.

9-12 juillet.- 51e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Puteaux. Algérie ; laïcité.

16 septembre.- Allocution du général de Gaulle sur l’autodétermination de l’Algérie.

25 novembre.- L’acteur Gérard Philipe meurt à 37 ans.

2 décembre.- Succès de la grève des fonctionnaires.

30 décembre.- La loi Debré sur les rapports entre l’État et l’enseignement privé mobilise, à nouveau, les laïques.

1960

Les femmes célibataires ont accès au livret de famille.

24 janvier.- Début de la " semaine des barricades " à Alger.

24 février.- Découverte du " réseau Jeanson " d’aide directe au FLN.

3 avril.- Fondation du PSU (Parti socialiste unifié).

11-12 avril.- Le congrès de l’UNEF se prononce pour l’arrêt de la guerre d’Algérie par la négociation.

2 juin.- 53 organisations de jeunesse prennent position pour la fin de la guerre d’Algérie.

27 juin.- Mort à Paris de Pierre Monatte (voir dans la collection La Part des Hommes des Editions de l’Atelier, le livre de Colette Chambelland, Pierre Monatte, une autre voix syndicaliste, Paris, Editions de l’Atelier, 1999 ; voir aussi le programme de l’émission de Canalweb qui lui fut consacré).

30 juin-3 juillet.- 52e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Issy-les-Moulineaux. Laïcité, agriculture ; politique internationale ; Algérie.

6 septembre.- Publication du Manifeste des 121 qui estime le refus de prendre les armes contre le peuple algérien.

Octobre-novembre.- Grève et manifestations à la suite du licenciement de 3000 ouvriers à la Régie Renault.

27 octobre.- Manifestation et débrayages pour la paix en Algérie.

1961

Ecole des Télécoms ouverte aux femmes.

janvier- En France, début de la pilule contraceptive.

8 janvier.- Référendum sur l’autodétermination de l’Algérie. 75 % de oui en métropole, 70 % en Algérie.

23-24 février.- Laurent Casanova et Marcel Servin démis du bureau politique du PCF.

22-25 avril.- Putsch des généraux à Alger.

24 avril.- Grève générale d’une heure à l’appel de tous les syndicats et des partis de gauche.

11-14 mai.- 16e congrès du PCF.

18-21 mai.- 53e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Issy-les-Moulineaux. Modification des statuts, institutions, Algérie.

20 mai.- Ouverture des négociations à Evian.

31 mai.- Décès de Renaud Jean à Samazan (Lot-et-Garonne). L’ancien dirigeant paysan du Parti communiste avait été écarté des responsabilités nationales depuis 1941 (voir dans la collection La Part des Hommes des Editions de l’Atelier, le livre de Gérard Belloin, Renaud Jean, le tribun des paysans, Éditions de l’Atelier, 1993)

juin.- Eugène Descamps devient secrétaire général de la CFTC en juin 1961 (voir dans la collection La Part des Hommes des Editions de l’Atelier, le livre de Frank Georgi, Eugène Descamps, chrétien et syndicaliste, Editions de l’Atelier, 1997)

12-13 août.- Construction du mur de Berlin.

5 octobre.- Un couvre feu est établi à 20 h pour les Algériens à Paris.

17 octobre .- Manifestations d’Algériens de Paris durement réprimées par la police sous l’autorité du préfet Papon. Plusieurs dizaines de morts et de blessés graves. (voir le programme de l’émission de Canalweb consacrée à cet événement).

1er novembre.- Manifestations de masse en Algérie à l’appel du FLN.

5 décembre.- Manifestations de rue contre l’OAS.

1962

6 janvier.- Manifestation anti-OAS à Paris.

15 janvier.- Appel de cent résistants (communistes et gaullistes) pour lutter contre l’OAS.

8 février.- Une manifestation anti-OAS durement réprimée fait huit morts.

13 février.- Manifestations pour l’enterrement des morts de Charonne.

18 mars.- Signature des accords d’Evian.

19 mars.- Cessez-le feu en Algérie. L’OAS déclenche une grève insurrectionnelle.

26 mars.- Manifestation OAS à Alger et fusillade de la rue d’Isly : 46 morts. Déclenchement de la politique de la “ terre brûlée ”.

8 avril.- Référendum sur les accords d’Evian. 91% de Oui.

mai.- début de l’exode des Français d’Algérie.

juin-juillet- Violences en Algérie les massacres d’Européens notamment à Oran en juillet.

14 juin.- Assemblée des philosophes communistes.

17 juin.- Accords FLN-OAS pour faire cesser le terrorisme, qui seront approuvés par Salan.

3 juillet.- Indépendance de l’Algérie.

22 août.- Attentat du Petit-Clamart contre de Gaulle.

18 septembre.- Un évènement bouleverse le quotidien scolaire : le repos du jeudi passe au mercredi.

18-25 novembre.- Élections législatives.

29 novembre.- La France et le Royaume-Uni décident de construire le Concorde.

13 décembre.- Élection à la Sécurité sociale. CGT : 44,3% des exprimés ; CFTC : 20,9% ; FO : 14,7%.

13-14 décembre.- Le PCF condamne la politique chinoise de refus de la coexistence pacifique.

29 décembre.- Quatrième semaine de congés payés chez Renault.

1963

4 janvier.- Création de la Cour de sûreté de l’Etat.

15 juin.- Marcel Fournier ouvre à Sainte-Geneviève-des-bois (Essonne) le premier supermarché carrefour.

Mars.- Grève des mineurs.

10 mars.- CGT, FEN, UNEF créent un fonds de solidarité avec les mineurs.

18 mars.- Fin de la grève dans les mines de fer.

3-5 avril.- Accord dans les mines de charbon.

4 avril.- Fin de la grève des mineurs sur un certain succès : 4e semaine de congrès payés et augmentation de 11% des salaires.

30 mai-2 juin.- 54e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Issy-les-Moulineaux. Présidentielle.

26 juillet.- Loi sur les préavis de grèves dans les services publics.

29 juillet.- La France rejette le traité de Moscou sur la limitation des essais nucléaires.

25 octobre.- Premier meeting à Paris des prochinois.

25 novembre.- Grande manifestation contre la force de frappe.

7-8 décembre.- La gauche non communiste prépare une charte de l’Unité socialiste.

11 décembre.- Le statut des objecteurs de conscience est voté à l’Assemblée nationale.

18 décembre.- Gaston Deferre se déclare candidat à l’élection présidentielle.

24 décembre.- Le PCF réclame des négociations sur un programme commun.

1964

Janvier.- Licenciements dans les chantiers navals de Loire-Atlantique, grèves et occupations d’usine.

27 janvier.- Reconnaissance de la République populaire de Chine malgré l’opposition des Etats-Unis.

1er-2 février.- Congrès extraordinaire de la SFIO. Approbation de la candidature Gaston Defferre.

6 février.- Rapport Toutée sur les procédures de discussions salariales dans le secteur public.

Mai.- Annie Kriegel publie sa thèse Aux origines du communisme français.

11 juin.- Les trois départements qui formaient la région parisienne sont redécoupés en huit : Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val d’Oise . 16 juillet. - Obsèques de Maurice Thorez à Paris. Décédé le 11 juillet.

7 novembre.- Déconfessionnalisation de la CFTC qui devient CFDT. Une minorité garde le nom de CFTC maintenue.

15 octobre.- Sortie du Manuel d’histoire du PCF.

27 novembre.- Disparition du journal Libération.

9 décembre.- Création de l’Office national des forêts.

19 décembre.- Transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon. Attribution du prix Nobel de littérature à Jean-Paul Sartre qui le refuse.

1965

3 janvier.- La messe pourra être célébrée en français.

14-21 mars.- Élections municipales.

8 mai.- Gaston Defferre propose la création d’une Fédération démocrate-sociale ouverte au Centre démocrate.

3-6 juin.- 55e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Clichy. Projet de Fédération démocrate socialiste.

18 juin.- Echec du projet de grande fédération.

13 juillet.- Loi réformant les régimes matrimoniaux visant à accroître les pouvoirs de la femme mariée sur les biens communs, le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de la femme.

9 septembre.- François Mitterrand annonce sa candidature à la présidence de la République.

10 septembre.- Création de la FGDS (Fédération de la gauche démocrate et socialiste ; SFIO, UDSR, Convention des institutions républicaines, Parti radical).

19 décembre.- Second tour de l’élection présidentielle : de Gaulle est réélu avec 54,5 %contre 45,5 à Mitterrand.

1966

Le congé de maternité passe à 14 semaines.

1er janvier.- Mort de Vincent Auriol.

10 janvier.- Accord revendicatif entre les CGT et la CFDT.

17 janvier.- Début de l’affaire Ben Barka.

5 mai.- François Mitterrand présente son contre-gouvernement.

17 mai.- Grève générale.

15 juillet.- Le PCF demande à la FGDS la discussion d’un " contrat de majorité ".

29-30 octobre.- Congrès national extraordinaire, Suresnes. Vie de la FGDS.

11-13 novembre.- Colloque de Caen en faveur de la modification des structures universitaires.

30 novembre.- Jean-Paul Sartre est appelé à la présidence du tribunal Russel contre les crimes américains au Vietnam.

20 décembre.- Accord électoral entre la FGDS et le PCF.

1967

4-5 janvier.- 18e congrès du PCF.

3 février. - Scolarité obligatoire portée de quatorze à seize ans.

5-12 mars.- Élections législatives qui témoignent d’une forte mobilisation de la gauche.

23 mars.- Succès de la grève de la Rhodiaceta.

25 avril.- Régis Debray est fait prisonnier en Bolivie.

2 mai.- Fin de la grève aux Chantiers de l’Atlantique et dans les mines de fer de Lorraine.

17 mai.- Grève générale contre les " pouvoirs spéciaux " et pour la défense de la Sécurité sociale (CGT, CFDT, FEN, FO).

26-27 mai.- Sept morts lors de manifestations en Guadeloupe.

5-10 juin.- Guerre des six jours entre Israël et ses voisins arabes.

16 Juin.- Benoit Frachon laisse la direction de la CGT à Georges Séguy, lors du XXXVIe congrès de la CGT (juin 1967). Il est désormais président.

23-25 juin.- Michel Rocard devient secrétaire général du PSU.

29 juin-2 juillet.- 56e congrès du national du Parti socialiste SFIO, Suresnes. Politique internationale ; FGDS ; relations avec le PCF.

12 juillet.- Création de l’Agence Nationale Pour l’Emploi, la France compte environ 300 000 chômeurs.

13 décembre.- Actions communes CGT, CFDT.

19 décembre.- Vote de la loi Neuwirth autorisant la contraception.

1968

2 janvier.- Création du Parti communiste marxiste léniniste de France, de tendance pro-chinoise.

26 janvier.- Manifestations ouvrières à Caen.

23 février.- Agitation dans les cités universitaires.

24 février.- Déclaration commune FGDS-PCF.

22 mars.- Incidents à la faculté de Nanterre et création du mouvement du 22 mars.

2 mai.- Fermeture de la faculté de Nanterre : l’agitation se transfère à Paris.

3 mai.- Évacuation de la Sorbonne par la police. 600 arrestations, l’agitation devient continue à Paris.

7 mai.- Manifestations étudiantes à Paris.

10 mai.- Émeutes et barricades au Quartier Latin.

13 mai.- Manifestation commune des étudiants et des syndicats. Occupation de la Sorbonne.

14 mai.- Début de l’occupation des usines.

27 mai.- Accord de Grenelle. L’après-midi, meeting au stade Charléty.

30 mai.- Discours de De Gaulle, dissolution de l’Assemblée nationale. Manifestation gaulliste aux Champs-Elysées.

4 juin.- Début de reprise du travail.

12 juin.- Interdiction des organisations gauchistes.

31 juillet.- Épuration de l’ORTF.

20-21 août.- Occupation de la Tchécoslovaquie par les troupes du pacte de Varsovie. Les partis communistes italiens, français, espagnols, autrichiens condamnent, avec plus au moins de fermeté, l’intervention soviétique.

20-21 octobre.- Jeannette Thorez-Vermeersch démissionne de la direction du PCF. Roger Garaudy est blâmé.

20-22 décembre.- Congrès national extraordinaire du Parti socialiste SFIO, Puteaux. Guy Mollet annonce qu’il ne sera pas candidat au poste de secrétaire général du nouveau parti socialiste.

Post-scriptum : Pour citer ce document :
Maitron.org, site d’histoire sociale, Chronologie indicative de l’histoire du mouvement ouvrier français, 1940-1968, en ligne : http://www.maitron.org/spip.php ?article187.