Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Le Maitron > Le Dictionnaire biographique > Les Dictionnaires > Le DBMOF > Les Gaziers-électriciens

Les Gaziers-électriciens


Sous la direction de Michel Dreyfus
avec la participation de Éric Belouet, René Gaudy et la collaboration des organisations syndicales ainsi que des services d’archives d’EGF, de la Caisse centrale d’activités sociales (CCAS) et du Comité de coordination des CMCAS.
Parmi les signataires des notices : A. Balent, R. Balland, J.- P. Besse, R. Bourderon, P. Broué, T. Burel, C. Chambelland, J. Girault, E. Kagan, M. Launay, Y. Le Maner, R. Lemarquis, Y.Cl. Lequin, J. Maitron, M. Moissonnier, A. Olivesi, C. Pennetier, R. Pierre, M. Rault, J. Raymond, J. Risacher, F. Roux, L. Strauss, N. Ténine-Michel, N. Viet-Depaule.

Les Gaziers-électriciens

Depuis plus d’un siècle, le syndicalisme des gaziers-électriciens a une histoire particulièrement riche. Les gaziers-électriciens se sont mobilisés pour obtenir l’assimilation de leurs conditions de travail à celles du personnel municipal, puis pour conquérir un statut national. Ainsi, ils ont préparé les victoires décisives qui ont pu être réalisées dans le contexte exceptionnel de la libération : nationalisation, statut national, gestion par les gaziers-électriciens des activités sociales et culturelles. L’histoire montre le caractère souvent pionnier du syndicalisme de ces deux professions, que ce soit dans sa prise de conscience de l’importance des activités sociales dès le début des années Trente, ou dans l’attention qu’il porte aux ingénieurs et aux cadres sous le Front populaire. Elle montre également que rien n’est jamais définitivement acquis : après la dissolution du CCOS en 1951, il fallut treize ans, pas moins, aux organisations syndicales pour reprendre leurs activités sociales et culturelles dans le cadre de la CCAS.

A partir des biographies figurant dans les 43 volumes du Maitron et souvent dues à René Gaudy - un très grand nombre d’entre elles ont été refaites - ainsi qu’à partir de recherches nouvelles concernant l’ensemble des responsables nationaux des cinq organisations syndicales (CGT, CFTC, UNCM, FO et CFDT) de 1940 à 1968, ce Dictionnaire des gaziers-électriciens présente 2 000 militants des deux professions depuis plus d’un siècle. Elles vont de l’ouvrier Albert à Emile Pataud ou Charles Biot en passant par Marcel Paul, Clément Delsol, François Hennebicq, Yves Morel, Gilbert Nasse et René Le Guen et présentent le syndicalisme des gaziers-électriciens dans toute la richesse de l’ensemble de ses composantes. Ce Dictionnaire met ainsi l’accent sur le caractère exceptionnel d’un syndicalisme qui rendit possible la création d’un grand service public puis sa défense depuis un demi-siècle.


Sorti en 1996 aux Éditions de l’Atelier
Dans la collection « Jean Maitron »
347 pages

- Une note de lecture sur cet ouvrage est paru dans le n°6 de la Revue Nouvelles Fondations (juin 2007) : « Gaziers et électriciens au miroir de la biographie », par Éric Belouet, co-responsable du Maitron.
A lire en ligne sur :


Un nouveau Dictionnaire biographique des militants gaziers et électriciens (1944-1981) sous la direction de Paul Boulland est en cours de réalisation dans le cadre d’un partenariat entre le Maitron et la CCAS.