Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Le Maitron > Les Éditions de l’Atelier > Historique des Éditions de l’Atelier

Historique des Éditions de l’Atelier

Les Éditions Ouvrières / Éditions de l’Atelier

Il n’y a pas d’émancipation possible sans l’accès de tous au livre. Avec ce qu’il contient de savoirs, de plaisirs, de recherche, de secrets, d’expériences mis à la disposition du plus grand nombre. Cette conviction est à l’origine de la création des Éditions Ouvrières, elle demeure l’horizon des Éditions de l’Atelier.

En 1929, la JOC, Jeunesses ouvrière chrétienne, née depuis deux ans, crée la librairie de la Jeunesse ouvrière qui devient en 1939 les Éditions Ouvrières. Une longue histoire commence au cours de laquelle les Éditions Ouvrières vont plonger leurs racines dans une tradition empreinte d’humanisme et de justice sociale.

En 80 ans d’existence, la production des Éditions Ouvrières puisera à ces deux sources, pour devenir cet espace, ce confluent où se rencontrent auteurs et lecteurs. Dans un esprit où la créativité se nourrit de pluralisme.

L’Atelier, c’est le lieu de la mémoire, celui de la sueur et des combats des anonymes qui ont marqué l’Histoire. La richesse de cette histoire, si dense soit-elle, n’est pas figée ; elle doit au contraire projeter cette mémoire originale pour éclairer l’aventure du XXIe siècle et faire entendre la voix des exclus d’aujourd’hui.

L’Atelier, c’est le lieu de l’ouvrage, du travail ouvrier, de la rencontre, du savoir-faire et du savoir. A l’heure où les nouvelles technologies posent de façon cruciale la question de la relation homme-machine, l’Atelier veut être l’espace où résonne la parole des salariés.

L’Atelier, c’est l’espace de la recherche, le temps de remettre l’ouvrage sur le métier. Les immenses bouleversements et les interrogations du paysage politique et syndical, en France et dans le monde, appellent avec force aux débats interdisciplinaires et pluralistes.

Les Éditions de l’Atelier poursuivent le chantier ouvert par les Éditions Ouvrières pensées et voulues, dès l’origine, par des militants, des travailleurs et dirigés par eux.

Voir en ligne : Site des Éditions de l’Atelier