Partenaires

CNRS
Centre d'histoire sociale, Paris 1     Editions de l'Atelier


Rechercher


Accueil du site > Archives > Colloque sur Adrien Tixier (1893-1946)

Colloque sur Adrien Tixier (1893-1946)

Article mis en ligne le 26 février 2009

Colloque Adrien Tixier (1893-1946) Pratiques et principes d’une action
L’héritage méconnu d’un reconstructeur de l’État en France

Journées d’études organisées par le Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Université Paris 1 - UMR 8058) et l’Office universitaire de recherche socialiste et soutenues par la Fondation Charles de Gaulle, les Archives nationales et le Comité d’histoire parlementaire et politique.

Programme
- Mardi 3 mars
Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois - 75003 Paris

  • 9 h 30
    • Présentation du nouvel inventaire des archives des ministres de l’Intérieur, 1944-1947
      Gilles MORIN et Christian OPPETIT
  • 10 h 00 - 12 h 00
    De Genève à Alger : la formation et le milieu d’un homme d’État
    Présidence : Annie FOURCAUT, responsable du Centre d’histoire du XXe siècle
    • Dans la lignée d’Albert Thomas, l’action de Tixier au Bureau international du travail
      Emmanuel JOUSSE, agrégé d’histoire, allocataire-moniteur à l’Institut d’études politiques de Paris
    • L’action mutualiste de Tixier dans l’entre-deux-guerres
      Michel DREYFUS, directeur de recherches au CNRS, Université de Paris I, Centre d’histoire sociale du XXe siècle
    • Les socialistes et le général de Gaulle, de la défaite à la Libération
      Gilles MORIN, professeur à la cité scolaire Marie-Curie, Sceaux, Université de Paris I, Centre d’histoire sociale du XXe siècle
    • Tixier et ses camarades socialistes du GPRF, portrait de groupe
      Noëlline CASTAGNEZ, maître de conférences à l’université d’Orléans, Centre d’histoire de Sciences Po, Paris
  • Débat
  • 14 h 00 - 17 h 00
    Reconstruire l’État de droit et restaurer l’autorité de l’État
    Présidence : Philippe OULMONT, directeur d’études et de recherches de la Fondation Charles de Gaulle
    • Comment gérer et liquider les camps
      Denis PESCHANSKI, directeur de recherches au CNRS, Université de Paris I, Centre d’histoire sociale du XXe siècle
    • Le contrôle des commissaires de la République
      Charles-Louis FOULON, maître de conférences (histoire), à l’Institut d’études politiques de Paris, Délégation aux célébrations nationales (direction des Archives de France)
    • Le cas de la Haute-Vienne
      Pascal PLAS, docteur en histoire, correspondant de l’Institut d’histoire du temps présent, Université de Limoges
    • Tixier et Yves Farges en Rhône-Alpes
      Raphaël SPINA, agrégé d’histoire, ATER à l’université d’Amiens, IDHE, Cachan
    • Le cas marseillais
      Robert MENCHERINI, professeur des Universités, associé à l’UMR Tellemme (6570),, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme
  • Débat
  • 17 h 30
    Table-ronde
    Présidence : Christian OPPETIT, responsable de la Section du XXe siècle, Archives nationales
    • rencontre avec M. Raymond AUBRAC, ancien Commissaire de la République à Marseille
      Christian OPPETIT, Charles-Louis Foulon et Robert MENCHERINI

- Mercredi 4 mars
CARAN, salle d’Albâtre, 11 rue des Quatre-Fils - 75003 PARIS

  • 9 h 30 - 12 h 30
    L’autorité de l’État en question
    Présidence : Jean GARRIGUES, professeur à l’université d’Orléans, président du Comité d’histoire politique et parlementaire
    • Faire face à l’opinion publique
      Pascale GOETSCHEL, maître de conférences à l’Université de Paris I Centre d’histoire sociale du XXe siècle
    • Après le 8 mai 1945 : Restaurer l’autorité de l’État en Algérie
      Jean-Pierre PEYROULOU, docteur en histoire (EHESS), Centre d’étude des mondes africains
    • Le ministre des Cultes et la question alsacienne
      Jean-Paul THOMAS, docteur en histoire, professeur en classes préparatoires au lycée Henri IV, Centre d’histoire de Sciences Po, Paris
  • Débat
  • Conclusions
    Nicolas ROUSSELLIER, maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris